Mobilisons-nous pour les élections de la Caisse des Congés spectacles !

Depuis le 22 août 2018, vous êtes appelés à élire, en fonction de votre collège – spectacle vivant ou spectacle enregistré – vos représentants directs à la Caisse des congés spectacles, au nombre de 4 par collège.

Pour le spectacle enregistré, nous savons qu’il n’y a que 4 candidatures, les candidats seront donc tous élus.

En revanche, pour le spectacle vivant, il y a 7 candidatures, dont 3 seulement, relevant de l’UFISC, ont pris l’engagement de représenter les petites entreprises du spectacle vivant.

Nous vous encourageons à porter une grande attention à ces élections et à vous mobiliser très fortement. C’est un moment crucial pour toutes les entreprises : vous pouvez faire entendre votre voix en élisant ces représentants. Au-delà de la gestion de la Caisse des Congés Spectacles elle-même se joue un moment décisif pour le spectacle. Il s’agit d’une des rares élections où l’ensemble des entreprises peuvent se prononcer et la réalité de la représentation des petites entreprises du spectacle est en jeu.

C’est pourquoi le SMA apporte son soutien aux 3 candidats suivants :

– Arnaud MONNIER (EMB Sannois – ADAME)
– Rémy BOVIS (Coopérative de Rue et de Cirque)
– Yannis JEAN (Crocambule)

Nous vous invitons à cocher les cases correspondantes aux candidats listés ci-dessus et à renvoyer le tout, avant la deadline du 14 septembre, aux Congés Spectacles avec l’enveloppe de couleur jointe. ATTENTION : tout autre mode de vote et d’envoi seront nuls.

________________________

Les candidats soutenus par l’UFISC s’engagent :

Les anciens élus, soutenus par l’UFISC, au Conseil d’Administration des Congés Spectacles de mai 2014 à septembre 2018 se sont investis dans les travaux et la réforme statutaire nécessaires à l’amélioration de la transparence et du fonctionnement de la Caisse. Ces travaux doivent être menés avec assiduité et rigueur dans la continuité. Dans cette perspective, nous souhaitons renouveler notre participation aux travaux et aux améliorations qui garantiront des relations de qualité entre la Caisse, ses bénéficiaires et leurs employeurs. Nous souhaitons également nous investir dans l’entretien de rapports fructueux avec Audiens, désormais prestataire de gestion de la Caisse.

La Caisse doit toujours être guidée par le principe de mutualisation solidaire et suivant le fonctionnement démocratique que nous avons su conserver. Il s’agit d’animer dignement la vie démocratique de la Caisse des Congés Spectacles, en tant qu’outil professionnel indispensable à tout le secteur.

Suivant les valeurs portées par l’UFISC, nous souhaitons continuer à faire entendre la voix des très petites et petites entreprises du spectacle vivant au sein de son Conseil d’administration. Nos entreprises indépendantes doivent impérativement y être représentées : elles doivent prendre part aux décisions qui garantissent une bonne gestion des droits des artistes et techniciens et qui influencent toutes les entreprises, et plus particulièrement les plus fragiles. Qu’elles soient ou non membre d’une organisation professionnelle, nos TPE et PME du spectacle vivant doivent être reconnues et représentées dans ce conseil d’administration qui réunit tous les professionnels du secteur.