Le SMA @ Rencontres Trans Musicales de Rennes 2022

Le SMA sera cette année encore présent lors des 44èmes Rencontres Trans Musicales de Rennes, du jeudi 8 au samedi 10 décembre.

Vous pourrez notamment nous retrouver sur plusieurs rendez-vous le vendredi 9 décembre :

  • De 10h30 à 13h : Groupe de travail Festivals – Réservé aux adhérents
  • De 14h à 16h au 4bis / salle de spectacles  : Table ronde « Festivals de musiques actuelles en Europe : indépendance et concentration » – Ouvert à toutes et tous – Inscriptions sur ce lien – Plus d’infos ci-dessous
  • De 16h à 18h : Groupe de travail Production de spectacles – Réservé aux adhérents
  • De 16h30 à 18h30 au 4bis / salle de spectacles : Atelier « Bénévolat : les précautions à prendre pour éviter un redressement URSSAF« , avec France Festivals et en partenariat avec Le Collectif des Festivals – Ouvert à toutes et tous – Inscriptions sur ce lien – Plus d’infos ci-dessous
  • A partir de 19h30 : Apéro des réseaux proposé par Le Collectif des Festivals & le Cabaret Vert, la FAMDT, la FEDELIMA, la FELIN, la FERAROCK, France Festivals, le SMA, Supermab et Zone Franche – Sur invitation

Le SMA partagera également un stand avec la FAMDT, la FEDELIMA et Zone Franche au Liberté, sur le Village professionnel.

 



Festivals de musiques actuelles en Europe : indépendance et concentration

Face à des menaces qui ne cessent de s’accroître pour le secteur, plus d’une centaine de festivals adhérents du SMA ont décidé de lancer le 4 avril dernier la campagne Vous n’êtes pas là par hasard, afin d’informer et d’alerter sur le contexte préoccupant qu’ils traversent, entre concentration économique et concurrence accrue, inflation des dépenses artistiques et techniques, financements publics en berne ou encore nouvelles règlementations très difficiles à assumer.

Cette campagne a été récemment alimentée par une nouvelle cartographie élaborée par Matthieu Barreira et intitulée « Festivals de musiques actuelles en Europe : qui possède quoi ?« . Édifiante, cette cartographie montre qu’en Europe, les festivals sont bel et bien des cibles pour des multinationales privées et industrielles. Prise de participations, rachat, création ex nihilo, duplication d’évènements…, les stratégies qui permettent à ces groupes de capitaliser sur les évènements ne sont pas sans effet sur la diversité artistique. Comment la préserver ? Quelle régulation possible pour ces dynamiques ? C’est ce dont nous débattrons pendant cette table ronde.

Intervenant·es :

Matthieu Barreira, auteur de la cartographie des opérateurs privés dans les musiques actuelles
Stéphane Krasniewski, vice-président du SMA et directeur du festival Les Suds, à Arles
Armando Ruah, coordination de ACCES – Asociacion de salas privadas de musica en directo
Corinne Sadki, conseillère Europe et Égalité femmes-hommes au CNM

Modération : Audrey Guerre, coordinatrice du Live DMA

Informations pratiques :
Le vendredi 9 décembre de 14h à 16h au 4bis / salle de spectacles
4bis cours des Alliés – 35000 Rennes
Ouvert à toutes et tous – Inscriptions ici

 



Bénévolat : les précautions à prendre pour éviter un redressement URSSAF

Avec France Festivals, en partenariat avec le Collectif des Festivals

Selon l’étude SoFEST ! initiée par France Festivals et l’ouvrage qui a suivi, « Festivals, territoire et société » d’Aurélien Djakouane et Emmanuel Négrier paru en 2021, les 7 300 festivals français recensés dans la Cartographie nationale peuvent compter sur l’engagement d’au moins 160 000 bénévoles. Ce sont ainsi plus de 8 festivals sur 10 qui fonctionnent grâce au bénévolat sans lequel la plupart de ces manifestations ne pourraient avoir lieu.

Si les bénévoles occupent une place centrale dans l’écosystème des festivals, le recours au bénévolat n’est pas sans risques, notamment vis-à-vis de l’URSSAF pour laquelle un bénévole peut cacher un salarié et une somme versée un salaire déguisé. Pour les festivals, souvent en équilibre précaire, ce risque de requalification en salariat représente une véritable épée de Damoclès.

Quelle est la définition du bénévolat ? Quel est l’état du droit en la matière ? Quelles règles les festivals doivent-ils respecter pour être à l’abri d’un redressement ? Comment se déroule un contrôle Urssaf ? Quels sont les recours des entreprises redressées ?

Autant de questions auxquelles cet atelier co-organisé par France Festivals et le SMA, en partenariat avec le Collectif des Festivals, se propose de répondre en alertant dans un premier temps sur les possibles difficultés et risques juridiques liés au bénévolat associatif et en définissant dans un second temps des critères permettant de caractériser une activité bénévole et d’exclure ainsi toute requalification en salariat.

Intervenantes :

Lisa Bélangeon, coordinatrice générale du festival Au Foin De La Rue
Émilie Le Thoër, avocate spécialisée dans les secteurs culturels et créatifs

Modération : Laëtitia Coquelin, directrice adjointe du SMA

Informations pratiques :
Le vendredi 9 décembre de 16h30 à 18h30 au 4bis / salle de spectacles
4bis cours des Alliés – 35000 Rennes
Ouvert à toutes et tous – Inscriptions ici